Psychanalyse pour adultes à Nancy

Le travail analytique avec un adulte

Ce qui amène le plus souvent à consulter un psychanalyste, c’est une souffrance, pouvant s’exprimer autant par un mal être diffus que par des pensés ou des conduites dont on ne peut se défaire. 

Ce que la psychanalyse propose, c’est d’en savoir un peu plus sur cette souffrance singulière que vit chacun, de découvrir qu’au-delà de ce qui fait symptôme, il y a autre chose à découvrir de soi que l’on ne sait pas encore, l’image de la partie immergée de l’iceberg étant une bonne représentation de ce que l’on ne voit pas et qui est à découvrir : l'inconscient. 

Pour cela, la psychanalyse s’appuie sur une méthode dont l’outil majeur est la parole. Invité par le psychanalyste à parler spontanément, le patient va s’apercevoir qu’en donnant libre cours à ses pensées et en les exprimant, il va pouvoir se libérer de ce qui le faisait souffrir jusqu'alors.

Le changement qui s'opèrera au fur et à mesure des séances, se traduira de manière concrète dans la vie de l’analysant, celle-ci s’en trouvant transformée parfois de manière discrète par un soulagement profond, parfois de façon plus manifeste par de nouvelles perspectives s’avérant cruciales pour l’avenir du patient.

 

 

Questions fréquentes

Comment se passe le premier rendez-vous ?

Ce premier rendez-vous occupe une place particulière par rapport aux autres séances. D'une durée moyenne de 1h30, il est avant tout, une première rencontre qui vous permettra de prendre le temps d’exprimer ce qui vous amène à consulter : vos difficultés, votre histoire, vos attentes...Il s’agira aussi, au cours de ce premier échange, d’évaluer ensemble de la suite à donner à cette rencontre et de définir, le cas échéant, les conditions dans lesquelles le suivi se déroulera.

Combien de temps dure un suivi ?

La durée du suivi est très variable. Certains patients, après quelques séances, ressentiront un réel soulagement. La durée peut être plus longue, variant de quelques mois à quelques années, en fonction de la demande du patient. La fréquence des séances qui est décidée d’un commun accord, est ajustée aux besoins de chaque patient et au type d’accompagnement envisagé. Habituellement, le travail se fait à raison d’une séance par semaine. La durée moyenne d'une séance est de 45 minutes.

Faut-il s'allonger sur le divan ?

L’image de la psychanalyse est souvent associée à celle du divan. Sur le divan, la position allongée de par la détente qu’elle procure, permet au patient de parler avec une plus grande liberté. Cela dit, rien ne saurait être imposé, chaque patient pouvant s’installer comme il le souhaite, soit sur un fauteuil pour un travail en face à face, soit sur le divan. Le premier rendez-vous se fait toujours en face à face.  

Combien coûte une séance ?

Le premier rendez-vous qui dure en moyenne 1h30 coûte 60 euros. Les séances suivantes d'une durée moyenne de 45 minutes coûtent 40 euros. Il est néanmoins possible que ce tarif puisse être adapté aux ressources de la personne et à la fréquence des séances. Le règlement s'effectue à la fin de chaque séance ( chèque ou espèces uniquement ) .  

Quel est le rôle du psychanalyste ?

Par son écoute et ses interventions, le psychanalyste aide son patient à accéder à la connaissance de l’existence de son inconscient. Pour cela, le patient est invité à dire les idées qui lui viennent à l’esprit, selon la méthode de la libre association inventée par Freud. C’est précisément dans ces idées inattendues et spontanées qui surgissent, que la dimension inconsciente s’ouvre pour le patient qui y trouve les ressorts pour se libérer de ce qui l’entrave et ainsi accéder à son propre désir. Ce que Anne Dufourmantelle formule ainsi : "Passer du gai au terrible, du souvenir à l’actuel, du détail à la considération philosophique puis à une image, une sensation, une description, un rêve, confier le tout pêle-mêle… c’est entrer dans une très radicale métamorphose."

Comment choisir un psychanalyste ?

Psychanalyste n’est pas une profession autorisée par la possession d’un diplôme. Aussi, comment savoir ce qui garantit qu’en allant chez un psychanalyste, vous avez bien affaire à un psychanalyste ? C’est évidemment une question cruciale qui devrait conduire tout patient, avant de s’engager, à s’enquérir de la formation de l’analyste ; celle-ci incluant une analyse personnelle approfondie ainsi qu’une formation à l’écoute. Pour cela, quelques simples questions venant interroger l’analyste sur le parcours singulier qui l’aura autorisé, peuvent lui être posées : « Avec quel analyste avez-vous fait votre analyse personnelle ? combien de temps a-t-elle duré ? ». Une telle expérience est fondamentale pour comprendre les processus inconscients ainsi que les mécanismes de transfert et de contre-transfert, afin de pouvoir accompagner à son tour, celle ou celui qui s’engage dans ce parcours.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.