Martine Gueusquin, psychanalyste à Nancy

Ma formation analytique

Depuis toujours, le désir de comprendre et de soulager les autres n’ont cessé de m’inspirer. Choisir d’exercer le métier de psychanalyste m’a permis, au terme d’un long parcours, de répondre à ce désir.

Ayant eu recours moi-même à la psychanalyse, j’ai commencé, après plusieurs années d’analyse auprès d'un psychanalyste de l'ex E.F.P (Ecole Freudienne de Paris), à concevoir le projet de devenir psychanalyste. Cette expérience de la psychanalyse s'est avérée essentielle dans mon parcours de formation analytique. Elle m'a préparée à passer du divan au fauteuil et à occuper la place que j'occupe actuellement.

Pour ce faire, mon analyse personnelle a été suivie d'une analyse de contrôle. Considérée comme l'un des trois piliers indispensables à la formation et à la pratique analytique, avec l'analyse personnelle et la formation théorique ; l'analyse de contrôle consiste à rendre compte, dans un dispositif de partages et de transmission, de sa pratique d'analyste à un analyste-contrôleur. 

Cette formation analytique m'a permis de bien comprendre tous les mécanismes psychiques mis en jeu au cours d'une psychanalyse, tant du côté de l'analysant que de celui de l'analyste. En parallèle, une formation continue à la fois clinique et théorique (en concepts psychanalytiques, histoire de la psychanalyse, courants psychanalytiques etc.) est venue enrichir mon parcours.

Fidèle à la tradition de la psychanalyse freudienne qui est ma base conceptuelle de travail, je pratique avec simplicité la technique psychanalytique que j'ai à cœur de rendre accessible à tout un chacun. 

Mes valeurs

L'écoute

Celle que je vous propose laisse une grande place à ce que vous avez à exprimer. Neutre et bienveillante, elle vous invite à être à l’écoute de votre propre monde intérieur, riche de sentiments, d’émotions, d’images et de pensées. Intimement liée à la méthode analytique, son but va bien au-delà d’un bienfait lié à la libération de la parole. Elle peut aussi vous amener à un nouvel élan, à une possibilité de vous transformer, ce qui la rend fondamentale en psychanalyse.

Mon désir d’être psychanalyste tient à cette écoute que je pratique depuis de longues années, dans le champ de la santé. Grâce à la psychanalyse, j’ai travaillé ce qu’est l'écoute analytique. Elle est mon seul « outil », né d’un travail d’approfondissement sur les manifestations de l’inconscient et le maniement du transfert et au- delà des concepts, elle est avant tout guidée par mon désir de prendre soin d’autrui, en toute humilité. 

La présence

Il est important que toute personne en demande d’être aidée puisse rencontrer l’écoute attentive de son psychanalyste dans le cadre d’une rencontre effective. Cette écoute s’appuie sur une dimension essentielle de l’accompagnement que je propose : la présence réelle. Être présent, c'est se montrer pleinement attentif aux paroles et aux émotions de chaque patient et par cette pleine présence, c’est entrer en relation avec chacun d'eux. Et c’est parce qu’un lien se crée, qu’un travail psychique peut commencer, dans un espace de confiance et de sécurité, où la parole peut se déployer ; une parole à la fois simple et profonde. Mon travail de psychanalyste est de m'appuyer sur cette rencontre analytique, ce qui suscite, de ma part, un engagement unique pour chaque patient qui vient parler de son histoire. 

L'intention

Il m'importe de parvenir pour chaque patient à déployer un travail qui lui permette de s'engager dans la parole en l'aidant dans un premier temps à se laisser parler puis en l'accompagnant dans la découverte de son propre inconscient. Garante du projet thérapeutique du patient qui souhaite voir sa souffrance soulagée, je veille à lui faire bénéficier d'un accompagnement qui lui permette d'appréhender sa vie psychique. Pour ce faire, je m'appuie sur la méthode analytique qui s'attache à suivre patiemment ce fil d'Ariane qu'est la parole jusqu'à ce qu'elle conduise chaque personne à se transformer, à modifier certaines idées qu'elle a d'elle-même (je manque de confiance en moi, je suis trop vieux/vieille, je suis dépendant(e), je me sens impuissant(e) etc.), et à découvrir ses potentialités créatrices qui peu à peu la relanceront dans un désir de vivre. 

Chaque personne étant différente, chaque accompagnement l'est également mais mon intention est toujours la même, à savoir, permettre à chacun qu'il puisse faire l'expérience de ce potentiel inépuisable qu'est la parole et qu'il puisse la saisir comme une mise en mouvement bienfaisante. 

Le cabinet

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion