Martine Gueusquin, votre psychanalyste à Nancy

A propos

 

Accueillir   Ecouter  Accompagner

 

Depuis toujours, le désir de comprendre et de soulager les autres n’ont cessé de m’inspirer. Choisir d’exercer le métier de psychanalyste m’a permis, au terme d’un long parcours, de répondre à ce désir.

Ayant eu recours moi-même à la psychanalyse, j’ai commencé, après plusieurs années d’analyse, à concevoir le projet de devenir psychanalyste, en approfondissant toujours davantage, dans ma pratique, ce qu’est une véritable écoute analytique. Elle est pour moi la base de mon travail qui consiste à accompagner chaque patient dans sa propre évolution, sans l’encombrer de mes opinions car une psychanalyse est, d’abord et avant tout, un cheminement qui se doit de pouvoir disposer de la plus grande liberté de penser. 

 Je reçois au sein de mon cabinet des patients de tout âge, ce qui m’amène à travailler de manière assez différente, selon que j’ai affaire à un enfant, un adolescent ou un adulte, tout en restant fidèle à la tradition de la psychanalyse freudienne, qui est ma base conceptuelle de travail. 

Pour enrichir ma pratique, je suis supervisée par un psychanalyste de l'ex E.F.P ( Ecole Freudienne de Paris)  et participe régulièrement à diverses conférences et formations dans le domaine de la psychanalyse.

 

Mes valeurs

La confidentialité et le respect des opinions de chacun

Dans le cadre analytique, cette confidentialité prend une valeur particulière. Elle est la condition pour que le patient puisse se livrer à la pratique de l’association libre qui est une des bases de la méthode psychanalytique. Cela consiste pour le patient à prendre en considération et à communiquer sans discrimination, toutes les pensées qui lui viennent à l'esprit , la contrepartie étant la discrétion absolue de l’analyste, à l’égard de ce qui est dit. Il va de soi que ce respect de la parole du patient va de pair avec une neutralité excluant tout jugement de valeur sur ce qui est confié.

L'adaptabilité

Demander un rendez-vous chez un psychanalyste n’est pas forcément synonyme de vouloir faire une analyse. Un patient ne devient donc pas toujours un analysant. Chaque personne est différente, chaque suivi l’est également. Il est possible de consulter un psychanalyste, en vue d’un soutien, dans un moment de vie difficile, ce qui peut être le cas lors d’un deuil, d’une séparation, de l'annonce d'une maladie, etc. sans pour autant entreprendre une analyse mais pour y trouver  un espace d'apaisement  à partir duquel il est plus facile d'affronter l'imprévu . 

La formation du psychanalyste

Une psychanalyse est un travail qui ne peut se réaliser qu’auprès d’un psychanalyste. Pour se réclamer psychanalyste, celui-ci doit au préalable, s'être lui-même soumis longuement à la méthode qu'il entend pratiquer. Au-delà de bien comprendre tous les mécanismes psychiques mis en jeu au cours d'une analyse, l'expérience personnelle de l'analyse produit un savoir particulier, celui de l’inconscient, qui imprègne la qualité d'écoute d'une manière unique et singulière. Ce savoir analytique ne s’enseigne pas, il se transmet dans le dispositif divan-fauteuil. C’est ainsi que je peux décliner mon parcours, comme analysante, contrôlée, puis analyste, ainsi que ma filiation , en ligne directe,  en appartenant à la sixième génération des psychanalystes, depuis Freud.

Le cabinet

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.