Psychanalyse : divan ou fauteuil ?

Adulte

Pour un certain nombre de personnes, les séances se font uniquement en face à face ; le patient et le psychanalyste étant assis en face l’un de l’autre. Ce qui est recherché dans ce cas de figure, c’est un accompagnement qui permet au patient de pouvoir bénéficier d’un espace de parole où il peut se confier, partager ses souffrances, parler librement, sans crainte d’être jugé. Bien qu’il n’ait pas la même visée qu’une psychanalyse, ce soutien psychologique peut s’avérer tout à fait utile à l’équilibre personnel du patient et s’inscrire sur la durée, selon une fréquence en général, moindre que dans une analyse. Il n’en demeure pas moins que l’écoute du psychanalyste reste la même, quel que soit le dispositif choisi (divan-fauteuil ou face à face) à savoir une écoute qui invite chacun, à découvrir toute la richesse de son monde intérieur. Qu’il soit assis ou allongé, l’important pour le patient est qu'il puisse se libérer par la parole. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.